Jean-Pierre Pernaut dévasté – Révélation inédite de Marie Sophie Lacarrau

0
1044

Le célèbre journaliste, Jean-Pierre Pernaut vit une période particulièrement compliquée. Après avoir combattu un cancer de la prostate en 2018, aujourd’hui, la maladie a de nouveau frappé de plein fouet sa vie. L’ancien présentateur du JT de TF1 a annoncé récemment qu’il était d’un cancer des poumons.

« Je suis en pleine forme, enfin, j’exagère quand je dis ça car il faut garder le moral. J’ai fumé un à deux paquets par jour pendant cinquante ans, rien que ça (…) Je suis tombé dans le piège. Je n’ai jamais suivi les conseils d’arrêter, y compris ceux de mon frère médecin. J’ai été con. C’est pourquoi j’ai décidé d’en parler longuement dans le magazine qui m’est consacré, “Jean-Pierre Pernaut, la vie d’après”, diffusé sur C8 le 9 décembre. Mon message: stoppez tant qu’il est encore temps », a-t-il annoncé.

Avant de poursuivre : « Je vais bien. Enfin, je vais comme tous les malades du cancer qui se soignent et qui suivent des traitements un petit peu lourds. Pour l’instant, on a opéré une première tumeur à l’hôpital Georges Pompidou à Paris, en enlevant un lobe du poumon à droite ».

Mais c’est sans compter sur son immense courage et sa grande détermination. « J’ai suivi cinq séances de radiothérapie. Ça crève, car les rayons créent une inflammation dans le poumon, ce qui me fait tousser depuis trois mois ! J’aurais la réponse de mon traitement actuel à la mi-janvier. Il n’y a pas de raison de déprimer avant. On verra après », a-t-il ajouté.

L’année 2021 a été riche en émotions pour le mari de Nathalie Marquay. Après trente ans de bons et loyaux services, il a laissé son poste de journaliste au JT de 13 h sur TF1 au profit de Marie-Sophie Lacarrau. Une situation émouvante que n’est pas prête d’oublier l’ex journaliste de France 2.

« Je me souviens des remarques et des commentaires d’il y a un an avant mon arrivée : « Quel challenge ! Quel énorme défi ! » et c’est vrai que c’en était un de succéder à Jean-Pierre Pernaut qui incarnait ce journal depuis trente-trois ans. Eh bien, nous l’avons fait, et je dis « nous », car un journal, c’est un travail collectif. J’ai été formidablement bien accueillie à TF1, entourée, portée par l’équipe du 13 heures, par la rédaction à Paris, par nos correspondants en région, par les techniciens en plateau, etc. », a annoncé Marie Sophie Lacarrau, qui précise que lors de sa passation, JPP a versé sa petite larme.

Laisser un commentaire