David Hallyday, Carole Bouquet, « fusionnels » – révélation fracassante !

0
10655

Dans son combat pour la préservation de l’environnement, David Hallyday a pu se réjouir du soutien de Carole Bouquet.

David Hallyday a achevé le tournage de son dernier clip qui devrait bientôt être disponible. Ce, pour le plus grand bonheur de ses fans. Et le chanteur en profite pour se détendre et relâcher la pression, certainement avant de retourner en studio pour de nouveaux enregistrements. Et il y a quelques jours, c’est une promenade dans la nature qu’il effectuait avec l’un de ses amis.

Sur Instagram, le mari d’Alexandra Pastor a partagé une image de cet « après-midi en plaine» qui fut sans nul doute agréable. Mais l’autre chose qui réjouit c’est certainement les révélations de Carole Bouquet dans Journal de France, dans lequel l’actrice revient sur la crise sanitaire qui a fait des milliers de morts dans l’Hexagone.

Mais qurtout, pour Carole Bouquet, la pandémie serait la manifestation de la colère de dame nature. Cette dernière se vengerait du mauvais traitement qu’elle subit. Considérant ce qu’elle a appris de cette période sombre pour le monde entier que personne n‘aimerait revivre, l’actrice assure que la terre est courroucée.

Voir cette publication sur Instagram

The race car driver #davidhallydayofficial #davidhallyday

Une publication partagée par ????ginger???? (@a.violent.whisper) le

Ce qu’elle en tire, c’est « que la planète est en colère après nous ; que la terre en a assez des mauvais traitements, de notre désintérêt, de la pollution (…) et beaucoup de choses devront changer, à commencer par les hôpitaux », affirmait-elle, alors que quelques jours avant le début du confinement, elle apprenait le décès de son ex mari, Jacques Leibowitch, avec qui elle était restée mariée de 1992 à 1996.

« Ceux que j’ai aimés d’un amour profond sont toujours là (…) J’ai aimé des hommes fascinants, avec une curiosité et une force hors norme. J’ai aimé ces moments démesurés avec eux », confiait-elle dans Vanity Fair. Le médecin spécialiste du sida est décédé à l’âge de 77 ans, 35 ans après la disparition du père de son fils aîné, Jean-Pierre Rassam.

David Hallyday se réjouissait du confinement et proposait quatre semaines de confinement annuel pour permettre à l’environnement de respirer. «J’ai lu que vous étiez pour un confinement volontaire de quatre semaines par an pour laisser respirer la planète », lui demandait le chroniqueur de Télématin lors d’une interview réalisée en visioconférence. « C’était avec le sourire que je posais cette question, parce que la nature se porte mieux depuis que l’on est confiné », répondait le chanteur.

Laisser un commentaire