Un pompier blessé par balle suite à un “guet-apens”

0
2130

Le 14 juillet est un jour de fêtes pour notre pays puisqu’il s’agit du jour où la Bastille, symbole de la royauté jugée comme un régime injuste par le peuple est tombée sous la révolte populaire. 

Dès lors, ce jour est devenu férié et a été choisi pour être le jour de la fête nationale de notre pays. Cependant, si la majorité des personnes ne travaillent plus ce jour là, ce n’est pas le cas de tout le monde. 

En effet, certaines professions ne peuvent bien évidemment pas prendre un jour de repos. C’est notamment le cas des professions médicales ou bien de secours comme les pompiers dont nous allons parler ici. 

Ces meme pompiers ont été appelés dans la nuit pour intervenir sur un feu qui avait démarré dans le quartier de la Guinette à Etampes, une ville se trouvant à une cinquantaine de kilomètres de Paris. 

Les pompiers ne se sont donc pas fait priés, ont revêtu leur tenue et se sont lancés à l’assaut de ce feu avant qu’l ne s’étende et donc potentiellement dégénère. Cependant, ils ne s’attendait pas à vivre un tel cauchemar. 

Un pompier blessé par balle

Il est un peu plus de 23h quand le camion de pompier avec 6 hommes à son bord arrive dans le quartier pour éteindre ce feu de deux roues qui a démarré quelques minutes plus tôt et qui menace de se propager. 

C’est a ce moment là, alors que les pompiers commencent à intervenir que l’un des leurs se fait tirer dessus par une arme à feu. La balle transperce alors son mollet, le faisant tomber au sol. 

Les pompiers le font alors remonter dans le camion et quittent les lieux pour leur propre sécurité. Ils se réfugient alors dans la caserne d’Etampes et appellent les secours pour que le pompier blessé soit pris en charge. 

Heureusement, rien de grav pour le pompier touché, mais cet événement a déclenché la colère des syndicats de pompiers qui dénoncent un guet-apens qui aurait pu coûter la vie à un homme. Une enquête a été ouverte. 

Laisser un commentaire