Sheila, séquestrée – elle dévoile son cauchemar

0
1375

L’hebdomadaire France Dimanche avait colporté, il y a quelques mois, la rumeur d’après laquelle Sheila a été victime chez elle d’individus cagoulés. D’après le magazine people, trois hommes avaient frappé à sa porte et se sont empressés de pénétrer chez elle. Ces derniers lui auraient attachés les bras et auraient volé ses bijoux.

Sheila aurait réussi à se défaire de ses liens après leur départ. Mais cette version est contredite par le magazine. « Comment Sheila, après leur départ, est-elle parvenue, avec le bras brisé, à se détacher ? Car, malgré ses blessures, elle a en effet trouvé la force de se libérer et de parvenir la police. Étrangement pourtant, elle n’a pas porté plainte », a annoncé France Dimanche.

Quelques jours après ce drame, la célèbre chanteuse faisait la promotion de son nouvel album sur TF1. «Je vous ferai un petit coucou en direct de Belgique demain aux alentours de 17 heures sur Instagram. Juste un petit clin d’œil pour vous dire que je suis en pleine promo et pour vous remercier de l’accueil que vous réservez au titre Septième continent. Il est maintenant disponible sur toutes les plateformes de chargement dont vous trouverez le lien dans la BIO», confiait-elle.

Sheila a connu une notoriété au sommet, mais a aussi dû faire face à des drames terribles. Il y a cinq ans, elle perdait son fils Ludovic à 42 ans. Ce fut la pire expérience de sa vie. Son fils unique, à l’époque en couple avec Sylvie Ortega, est mort dune overdose de médicaments.

« Il y a eu tellement de choses inventées, déformées, que je me suis enfermée dans le silence. Mais, aujourd’hui, je dois en sortir pour redonner son intégrité à Ludo, mon fils, mon fils unique. Alors voilà, son dossier médical a révélé que Ludo est mort des suites d’une overdose de cocaïne provoquée par l’absorption massive de cocaïne et de benzodiazépine », annonçait-elle.

Lors de cette interview, la star s’était confiée en toute transparence. « Je m’accroche à ce que j’ai à faire. On a sa route, je l’écrirai un jour, parce que j’en ai tellement bavé qu’il faudra, à un moment, que la vérité soit faite (…) J’ai l’impression que j’ai été placée sur cette terre pour voir jusqu’où va la résistance de l’être humain. Eh bien, elle est solide », avait-elle annoncé.

Laisser un commentaire