Sarah Knafo troublée par Eric Zemmour – évènement spécial à Paris

0
512

Eric Zemmour a paru, récemment à Paris lors d’une soirée, bien plus jeune qu’il ne l’est.


Le journaliste qui pourrait bientôt divorcer de sa femme, Mylène C, avec qui il a eu trois enfants, pour vivre librement sa relation avec sa jeune conseillère, Sarah Knafo, était présent récemment lors d’une soirée organisée à Paris dans le cadre de la célébration de l’Epiphanie dont le magazine Public a livré quelques images.


Sur l’une de ces photos, on découvre chez le polémiste un sourire aux lèvres qui surprend. « Les bonnes vieilles tradition, il aime ça, le candidat à la présidentielle. Alors, forcément, pas question de manquer l’Epiphanie », a commenté la publication dans sa dernière parution. Bientôt de nouveau papa, son premier enfant avec Sarah Knafo, Eric Zemmour semblait enchanté. 


Il a même pris une part de galette gagnante. « Couronné de succès, il a été désigné roi de l’assemblée. Et à voir son sourire, on se dit que ce tout nouveau titre, ça lui a mis la fève pendant des heures », peut-on encore lire au sujet du candidat à la présidentielle qui n’hésite pas à répliquer lorsqu’il s’agit de sa vie privée. 


« Il n’ y a pas de première dame dans les institutions de la Cinquième République. Les gens n’ont pas à savoir. Ma vie privée c’est ma vie privée », a-t-il  déclaré sur le plateau de BFM TV. : »Je règle au fur et à mesure du temps les problèmes que me pose ma vie », a par la suite indiqué le polémiste.


« Je n’ai pas à m’expliquer. Je refuse toujours de répondre à ces questions et j’attaque les journaux. Et vous remarquerez que je suis la cible permanente d’un harcèlement de la presse people », a ajouté le candidat à la présidentielle dernièrement assigné en justice pour « contrefaçon du droit d’auteur ».  


Eric Zemmour devra répondre devant la justice de l’utilisation pour sa vidéo d’entrée en campagne d’images, sans autorisation de leurs auteurs. Avec son parti Reconquête!, le journaliste est accusé de « contrefaçon du droit d’auteur » et l’audience est prévue le 27 janvier prochain devant le Tribunal de grande instance de Paris.

Laisser un commentaire