Renaud, confidences gênantes sur Hugues Aufray

0
984

Alors que le chanteur va sortit dans quelques jours son nouvel opus «Les Mômes et les enfants d’abord », une étonnante histoire concernant Hugues Aufray dont il est un pur passionné a été relayée par un hebdomadaire people. Une situation honteuse a été abordée.

Le magazine people a publié un dossier concernant le chanteur mythique et aborde non pas ses anciens démons comme l’alcoolisme, mais plutôt ses préférences musicales comme Georges Brassens ou encore Hugues Aufray.

Hugues Aufray a eu un rôle important au cours de sa carrière et l’a félicité pour son talent d’écriture et de chanson en 1967.

Leurs liens étroits ont été abordés par Renaud à travers son livre «Comme un enfant perdu ». Le chanteur était âgé de 15 ans et se rendait pour assister à son récital à Bobino pour lui donner une chanson, « La Balade du Sicilien ».
E »t il le suivra ensuite à La Belle Polonaise, le restaurant situé juste en face de Bobino. »

«C’est une très jolie chanson », lui a-t-il indiqué.
« Mais, disant cela, il me postillonne sur le nez un machin gros comme une bille, et moi je fais comme si je n’avais rien vu, rien senti, alors que lui-même doit le voir. Je suis gêné pour lui. J’aimerais le remercier, lui serrer la main, mais ce postillon me paralyse, de sorte que je reste planté là comme un débile », indique-t’il

«Eh bien, il faut continuer à écrire, vous avez du talent. »,
« Merci, monsieur Aufray, c’est la première fois qu’on me fait un compliment sur mon écriture ».

Laisser un commentaire