Prince Harry, Meghan Markle, un énième affront envers la reine !

0
11983

Depuis que le duc et la duchesse de Sussex ont fait le choix de quitter le sol britannique pour poser leur valise à l’étranger, les rapports avec le palais royal seraient devenus électriques. En effet, mi-janvier, Le prince Harry annonçait à travers un communiqué, sa décision de renoncer à ses obligations protocolaires et son souhait de s’exiler au Canada avec son épouse Meghan Markle et leur fils Archie.

 Cette annonce unique dans l’histoire de la monarchie britannique a eu l’effet d’une bombe sur le palais royal. Le « divorce » avec la famille royale a été effectif le 31 mars dernier. Lundi 9 mars 2020, se déroulait une cérémonie au sein de l’abbaye de Westminster à Londres. L’ensemble des membres de la famille royale étaient présents pour célébrer la journée du Commonwealth. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’accueil était glacial.

Le « Megxit » a accentué cette fracture au sein de la famille royale, qui tente de se reconstruire face aux nombreux scandales qui se succèdent …Par ailleurs, quand le prince Harry et son épouse sont arrivés à Londres, ils ont laissé leur fils Archie au Canada auprès d’une nounou en qui ils ont une entière confiance. Cette décision a, encore une fois, été perçue par la famille royale comme un affront. D’ailleurs, la souveraine Elisabeth II qui affectionne particulièrement son arrière petit fils aurait beaucoup apprécié retrouver le petit Archie, qui fêtera son premier anniversaire le 6 mais prochain.

Mais la nouvelle décision du prince Harry et de son épouse a indigné la reine Elisabeth II … Les heureux parents du petit Archie ont à nouveau déménagé, cette fois à Los Angeles comme il le désirait depuis déjà un moment. Cette nouvelle vie permettra à Meghan Markle de se rapprocher de sa mère, comme elle le souhaitait depuis le départ… « Agent, attaché de presse, et managers sont tous implantés aussi. Et puis elle a déjà plein de projets en cours, comme un livre sur son enfance », a indiqué un proche qui a souhaité gardé son anonymat auprès du magazine The Sun.

Leur décision a choqué le palais royal. D’autant plus qu’à cette période le prince Charles venait d’être dépistée positif au Covid 19.  » C’était une opportunité pour eux de faire passer le pays avant leurs propres intérêts, la Californie pouvait attendre … », indique un proche du palais royal.

Enfin, la souveraine reste encore très remontée par les Sussex qui avait décidé de ne pas passer les fêtes de Noël au palais royal. Selon un proche du palais qui a souhaité garder son anonymat, elle n’aurait toujours pas digéré cet affront. Le petit Archie et ses parents ont passé Noël aux Etats-Unis, loin des artifices de la royauté. «  Le couple a préféré passer cette période aux Etats-Unis, à Los Angeles, loin de la Couronne et des tabloïds britanniques qui ne les lâchent pas », a commenté le magazine Ici Paris. Une décision n’a pas réjouis la reine Elisabeth II, alors que la coutume veut que la famille soit réunie.

Laisser un commentaire