« On a eu très peur » : les journalistes de Quotidien victimes d’une explosion en Ukraine

0
16

Panique lundi soir pour les journalistes de Quotidien : une explosion en Ukraine

Lundi soir, Quotidien a repris sur TMC avec un sujet de guerre en Ukraine, causée par la Russie. Pour couvrir l’événement, Paul Gasnier, la cadreuse Héloïse Grégoire et l’ingénieur son Théo Palfray se sont rendus sur place depuis le 28 décembre dernier. Mais pour leur premier débrief, ils ont frôlé le drame. Alors qu’ils se préparaient à entrer en contact avec Yann Barthès pour un duplex, ils ont été surpris par une vive explosion à une dizaine de mètres d’eux à Kramatorsk, dans le Donbass. Les vitres ont volé en éclats et l’acteur a perdu son micro rouge dans l’explosion. Heureusement, ils n’ont été que choqués et se trouvent maintenant en sécurité dans une église.

Des images chocs ont été diffusées sur l’émission, et Yann Barthès a demandé des détails à Paul Gasnier. Ce dernier a expliqué qu’ils ne savaient pas s’il y avait des victimes mais qu’ils étaient les seuls dehors sur le parking de leur hôtel au moment de l’explosion. Ils ignorent encore où elle a eu lieu exactement et ne savent pas ce qui s’est passé précisément. Les journalistes ont eu très peur mais sont sains et saufs, bien que choqués et encore en état de choc.

Malgré cet événement, Paul Gasnier et ses collègues continueront de couvrir la guerre en Ukraine cette semaine et livreront des rapports tous les jours. Il est important de continuer à informer sur cette crise et ces reporters montrent un courage et une détermination admirables.

Laisser un commentaire