Nathalie Marquay change d’adresse, objet mystérieux dont elle ne peut pas se débarrasser

0
201

Nathalie Marquay, en plein déménagement pour Anthony, s’affiche avec un objet surprenant qui ne la quitterait pas. Natalie Marquay a entamé son déménagement à Anthony peu de temps avant que l’état de santé de son mari s’aggrave. Le couple avait décidé d’un commun accord de quitter sa propriété de Louveciennes. Mais Jean-Pierre Pernaut n’aura pas eu le temps de mener jusqu’à l’accomplissement ce projet. 


Le magazine Ici Paris a accordé sa Une à l’ancienne reine de beauté qui a rendu hommage à son regretté époux à Nantes, où elle s’est rendue pour la présentation de la pièce Les tontons farceurs. La publication est revenue sur son déménagement de leur maison de Louveciennes où elle a vécu plusieurs années avec le père de ses enfants.


Elle révèle que la maman de Lou et Tom Pernaut réside désormais dans sa propriété d’Anthony, située moins de dix kilomètres de la capitale, dans les Hauts-de-Seine. Sur la photo qui est dévoilée, la veuve du journaliste semble tenir entre ses mains une cigarette électronique. Mais il s’agirait visiblement d’autre chose puisque la ravissante brune a arrêté de fumer l’année dernière. 


Elle l’avait dévoilé au cours d’une interview qu’elle accordait, avec son mari, à TV Magazine. « J’ai arrêté de fumer il y a huit jours. J’avais une toux qui était chronique et mon fils déteste la cigarette. Pourtant, j’adorais ça, c’était un vrai plaisir et ça me détendait. C’est terrible d’être dépendante à cette me*de. Je me retiens car c’est un peu dur en ce moment », avait-elle déclaré.


« J’ai cru que cela ne pouvait arriver qu’aux autres. Pendant des années et des années, on m’a dit d’arrêter de fumer. Je n’y ai pas cru, ben j’aurai dû arrêter. Voilà, je vous tiendrai au courant, tout va bien pour l’instant », avait regretté sur Twitter Jean-Pierre Pernaut peu de temps avant que son état de santé se dégrade complètement.


C’est au mois de mai dernier que l’ancien présentateur du JT de TF1 a appris qu’il était de nouveau rongé par le cancer. Après avoir vaincu deux ans plus tôt celui de la prostate, il faisait cette fois face à celui du poumon. Opéré immédiatement d’un organe, Jean-Pierre Pernaut a entamé un traitement pour l’autre qui ne pouvait l’être. Il est finalement décédé le 2 mars 2022. 

Laisser un commentaire