Michel Sardou : révèle une très mauvaise nouvelle – la fin est proche

1
328

Après plus de cinquante ans de carrière sur la scène musicale, le chanteur a décidé de tout arrêter pour se consacrer à son autre passion.


Michel Sardou est reconnu comme l’un des chanteurs francophones les plus connus, même si l’interprète de La maladie d’amour n’a pas que des fans, surtout que l’artiste ne manque pas de dire ce qu’il pense, que ça plaise ou non. Cela fait déjà trois ans que, le 12 avril 2018, il a donné son dernier concert. 


C’était à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt. Après cela, le mari d’Anne-Marie Périer a souhaité renouer avec les planches, son premier amour. « Y a de très bonnes chansons, je ne peux pas vous dire que je préfère celle-ci à celle-là. Il y en a que je ne supporte plus, ce sont celles où j’ai le plus galéré », avait confié l’artiste sur le plateau du JT de 20h30 présenté par Laurent Delahousse. 


« Non, c’est fini, vraiment. D’abord, je n’aime pas mentir, je ne mens pas et quand je leur dis au revoir, ce n’est pas pour revenir après », avait-il ajouté quant à la suite de sa carrière. « Parce qu’ils vont se dire, c’est un coup de pub qu’il a fait. Je ne veux pas de publicité, je n’en ai pas besoin. J’ai passé 53 ans à chanter, des années merveilleuses, maintenant je me consacre à ce que j’aime aussi, c’est-à-dire le théâtre », expliquait-il encore.


Michel Sardou s’est illustré dans la pièce de Sacha Guitry, N’écoutez pas mesdames!, avec laquelle il a fait une tournée à travers toute la France. Une reconversion que ses fans ont bien accueilli. Avec le temps et l’âge, le chanteur ne pouvait plus offrir le meilleur de lui-même à son public comme  ce fut le cas les années antérieures.


« Quand on dit quelque chose, il faut s’y tenir ! J’ai arrêté pour une vraie raison : pas parce que j’étais fatigué de chanter, mais tout simplement parce que la voix baisse avec l’âge », a confié l’époux d’Anne-Marie Périer dans les colonnes du journal La Provence, avant d’expliquer plus en détail la raison de son choix.


« Toutes mes chansons sont composées sur des tessitures énormes. Si je vous chante Connemara trois tons plus bas, ce n’est pas la même chanson. C’est pour cela que je n’ai pas de voix. Cela, je ne le regrette pas, et en plus, j’ai le théâtre, je m’amuse beaucoup », a déclaré le chanteur qui n’a pas pour habitude de mâcher ses mots. 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire