Marion Maréchal, ses propos ahurissants qui déstabilisent Marine Le Pen

0
128

L’élection présidentielle en France a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Il faut dire que toute l’attention est porté aux nombreux candidats, qui écument les plateaux de télévision et de radio afin de révéler leurs programmes. Si chacun tente de tirer son épingle du jeu, beaucoup d’entre eux se retrouvent dans des situation délicate.

C’est le cas notamment de la présidente du Rassemblement National, Marine Le Pen, qui a vu, ces dernières semaines, de nombreux partisans quitter son camps pour soutenir publiquement, son principal concurrent, Eric Zemmour.

Le plus compliqué pour Marine Le Pen, ce fut lorsque sa nièce a décidé de se rallier à son principal rival. En effet, Marion Maréchal Le Pen, qui attend un heureux événement, a décidé de soutenir le polémiste d’extrême droite Eric Zemmour, avec qui elle semble très proche. Récemment, la ravissante blonde a accepté de briser le silence.

« Marion Maréchal, qui a récemment rejoint Eric Zemmour, a évoqué, à sa manière, la fameuse théorie du « grand remplacement » si chère au candidat à la présidentielle dont elle est solidaire », a rapporté le magazine people Public, qui souligne un soutien de taille pour le cam d’Eric Zemmour, qui a du mal à s’envoler dans les sondages ces derniers jours.

 » Ce que je crois c’est que si nous continuons sur cette courbe, il se peut que d’ici 2060, ce qu’on appelle le ‘peuple historique’, les natifs soient minoritaires sur le territoire français », a-t-elle annoncé concernant la théorie  » du grand remplacement » si cher à Eric Zemmour, lors de son passage   dans l’émission « Grand Rendez-Vous » d’Europe 1.

Avant e poursuivre : « Nous pourrions avoir demain une France africaine ! Les cultures africaines sont tout à fait respectables. Ce serait une France qui porterait le même nom mais ne serait plus la même – plus la même culture, les mêmes mœurs, le même rapport au monde ».

Face au propos de sa nièce, Marine Le Pen a déclaré : « Moi, je ne veux pas entendre les propos désagréables qu’elle s’autorise à tenir, je ne retiendrai qu’une chose, c’est qu’elle a annoncé qu’elle voterait pour moi au second tour, déjà ça, ça me fait plaisir, je m’en contente ».

Laisser un commentaire