M. Pokora, scandale, il est au cœur de la polémique !

0
2843

Après 16 ans de carrière, quelques passages à vide, et plusieurs tournées alimentées par la pression, Matt Pokora a toujours réussi à passer entre les mailles de la presse à scandale.

Si l’artiste a tant de succès, c’est assurément dû à la bonne relation qu’il entretient avec ses fans. Le chanteur affirme d’ailleurs qu’il « fait partie des familles en France ». Cependant, l’accueil réservé à certains de ses admirateurs, « en raison de leur différence », a surpris plus d’un.

Son Pyramide Tour enchante les groupies, vous assurera-t-on. « Chorégraphes à point, effets spéciaux à couper le souffle, musiques pour tous les goûts… », faisant grimper son disque à la 14e place des ventes en 2019. Mais il y a quelques jours, un évènement fâcheux est venu ternir l’image jusque là sans grosse tâche du chanteur.

Certains fans n’ont pas pu prendre part au spectacle de M Pokora. Et le traitement qui leur a été infligé a révolté les membres de leur ssociation  L’air de rien. Celle-ci  a déboursé 900 euros pour sept spectateurs en situation de handicap. Le désagrément infligé au groupe était bien sur l’absence d’aménagement pour les personnes à mobilité réduite.

C’est le niveau 2 qui leur a été indiqué, alors que leurs tickets leurs permettaient de suivre le show devant la scène. Bien entendu, la présidente de l’association a rejeté la solution du 2e niveau. Et le groupe a pris place sur le bas côté de la scène. C’était sans compter sur le responsable de la Croix-rouge qui leur a demandé de se déplacer.

« Celui-ci aurait même menacé de retarder le début du concert tant que les personnes de l’association ne montaient pas au niveau supérieur. Finalement, le show a été sauvé par un agent de sécurité plus conciliant qui a entrepris de leur aménager un espace tout au bout des premières rangées », a détaillé le magazine Côte France.

Malgré cela, les personnes à motricité réduite n’auraient pas pu voir l’intégralité du spectacle. « On était parqués comme du bétail. On avait déjà eu le même problème il y a deux ans, toujours pour le concert de Matt Pokora. Comme les spectateurs du parterre se levaient régulièrement, nos personnes en fauteuil roulant ne voyaient rien… », a expliqué Marlène Destampes. L’interprète de Les planètes, pour sa part, n’a pas réagi depuis.

Laisser un commentaire