Leur fille adoptive de 6 ans était en réalité une naine sociopathe de 22 ans

0
4786

On vous le dis tout de suite, si vous êtes sur le point d’aller au lit ou bien en plus procédure d’adoption, nous vous déconseillons fortement d’aller plus loin, au risque de faire quelques cauchemars cette nuit. 

L’histoire débute au USA en 2010 alors qu’un couple décide d’adopter une petite fille de 6 ans. Cette petite fille, c’est Natalia Grace censé être âgée de 6 ans à l’époque et venir d’Ukraine. 

Dans les premiers mois tout se passe bien jusqu’à ce que l’attitude de la fille change du tout au tout. En effet, elle aurait tout bonnement essayer de tuer à plusieurs reprises ses nouveaux parents ! 

Elle aurait alors essayé de pousser sa mère sur une clôture électrique, voulu verser de la javelle dans un café et menaçait de la poignarder elle ainsi que son mari dans leur sommeil ! Une histoire que l’on pourrait croire tirée d’une film d’horreur. 

De plus, les parent remarquent des choses étranges. En effet, Natalia semble avoir un vocabulaire trop développé pour une fille de 6 ans et semble totalement se désintéresser des jouets de son âge, pour se tourner vers des amis adolescents. 

Le couple fuit

Le couple alors convaincu que quelquechose cloche commence à mener des tests, notamment sur la dentition de Natalia afin de vérifier qu’elle est bien âgée de 6 ans comme elle le prétend. 

Au final, après leur enquête, ils se rendent compte que Natalia serait en fait bien née en Ukraine, mais en 1989 ! Abandonné par sa famille à son arrivée aux USA, elle aurait ensuite été recueillie par le foyer. 

Ils ont alors décidé d’abandonner leur fille dans un appartement dans l’Indiana, pensant que maintenant qu’ils avaient prouvés qu’elle avait bien plus de 6 ans, ils pouvaient définitivement couper les ponts. 

Cependant, ce n’est pas l’avis de toute le monde ! En effet, un juge de l’Indiana a lancé une poursuite auprès des parents pour abandon. S’ils sont pour le moment libre, ils devront de nouveau passer devant la justice prochainement.

Laisser un commentaire