Laeticia Hallyday – coup bas de Jade et Joy – Rapports tendus avec Pascal

0
22735

Laeticia Hallyday auraient été contrariée dans ses projets par ses filles.

Laeticia Hallyday éprouve à n’en point douter une immense tendresse pour ses deux filles Jade et Joy Hallyday. Mais ces dernières auraient contribué  cette fois à bouleverser ses plans. Et c’est le magazine Ici qui rapporte le coup foiré dont ont été à l’origine les adolescentes contre leur mère. Selon la publication, l’infidélité de Jade et Joy envers leur mère remonterait à deux ans.

Tout se déroule lorsque les filles de Laeticia Hallyday choisissent de se prélasser sous le soleil de Saint-Barth avec Estelle Lefebure, l’ex épouse de David Hallyday. A l’époque pourtant, les deux femmes étaient fâchées. Ce qui avait eu le don d’agacer la veuve de Johnny Hallyday, tandis que le magazine Closer affichait dans ses colonnes des images de la mère d’Ilona et  Emma Smet avec les deux adolescentes.

Mais aujourd’hui encore, les deux cadettes de Johnny Hallyday bouderaient les choix de leur mère. Jade et Joy Hallyday seraient notamment contre l’établissement de leur mère à  Paris, dans le cadre de la nouvelle pulsion qu’elle souhaite donner à sa relation avec son restaurateur Pascal Balland. La blonde de 45 ans ne souhaiterait plus vivre à Los Angeles.

Seulement, elle serait contrainte d’y séjourner encore en raison d’une promesse qu’elle aurait faite à Johnny Hallyday. «Il voulait que ses filles soient éduquées aux États-Unis. Il reste trois ans d’études à Jade et cinq ans à Joy». Laeticia Hallyday serait néanmoins sur le point de tourner la page. Déjà à Saint-Barth avec ses filles où  elles passent leurs vacances d’été, elle devrait bientôt être rejointe par Pascal Balland avec qui, confiait-elle dans Paris Match, elle entend commencer une nouvelle histoire.

«Je réinventerai ma vie autrement : dans un autre bungalow, un espace que je n’ai pas occupé avec Johnny (…) Je n’ai jamais vécu avec lui dans nos maisons (celles partagées avec Johnny ndlr) », indiquait-elle. Si un accord a été trouvé pour la succession de Johnny Hallyday, entre Laura Smet et sa belle-mère cependant, la guerre semble être loin d’être terminée.

Concernant David Hallyday, on le savait déjà mais le chanteur de 53 ans a tenu à l’officialiser. Il a ainsi affirmé renoncer à la «succession de son père, Jean-Philippe Smet». David Hallyday n’a pas voulu recevoir et n’a rien reçu «que ce soit financièrement ou patrimonialement», précise-t-il. «Cet aboutissement est conforme aux engagements que David Hallyday avait pris puisqu’il a la garantie que ses trois sœurs sont désormais protégées et la mémoire de son père respectée», a indiqué ce week-end au Figaro son avocat Pierre-Jean Douvier.

Laisser un commentaire