Koh-Lanta : Schizophrénie et psychiatrie, le retour terrifiant d’un candidat !

0
842

Koh Lanta, le célèbre émission d’aventures diffusée sur TF1 est confrontée à des audiences spectaculaires à chaque saison. En effet, en dépit des saisons qui s’enchaînent, les téléspectateurs sont toujours au rendez-vous. Le concept unique et :original de ce programme, réuni chaque samedi des millions de fans, pour le plus grand plaisir de l’animateur Denis Brogniart.

L’émission d’aventures qui rencontre un succès sans précédent, dévoile des candidats dans des situations particulièrement difficiles où apparaissent leur véritable personnalité. L’émission est également rythmée par les échanges engagés des internautes sur les instagram, qui sont très investis par les nombreux stratagèmes utilisés sur l’île pour l’élimination des candidats.

Néanmoins, la saison 8 qui a commencé à la fin de l’été, présente une nouvelle spécificité beaucoup appréciée par les téléspectateurs. En effet, TF1 a fait le choix de créer quatre équipes qui représentent chacune un groupe de régions françaises. Ainsi, on retrouve le Nord, le Sud l’Est et l’Ouest. Certains candidats ont tiré leur épingle du jeu et ont connu une grande notoriété dès le début de l’émission.

Si la plupart des candidats gèrent très bien cette popularité soudaine. Ce n’est pas le cas de tout le monde. En effet, un candidat a fait des confidences choc, sur son « retour à la vie réelle ». En effet, Pascal Salviani s’est livré sur C8, sur les répercussions physiques et psychologiques de sa participation dans Koh Lanta. Celui qui a participé en 2016 puis en 2018 à cette aventure a vécu un véritable calvaire …

« J’ai fait une nuit aux urgences parce que j’avais comme un infarctus de l’intestin. J’ai « morflé ». J’ai perdu 18 kilos en 40 jours. On ne peut pas dire que Koh-Lanta c’est du pipeau. Ce n’est pas la vérité. La vérité c’est très dur. », a-t-il annoncé avec beaucoup d’émotions.

Avant de poursuivre : « Ce sont des fausses dents, j’ai tout refait. Parce qu’après mon deuxième Koh-Lanta, j’avais les dents complètement jaunes et abimées. Tu manges n’importe quoi ! Moi personnellement je mangeais tout ce que je pouvais, on suçait du bois, des bouts de bâton… Je suis rentré avec une dentition très très compliquée. »

Il a eu également de lourdes séquelles psychologiques. « Elles sont très dures à vivre. Je suis revenu, ça a été très compliqué pendant très longtemps. Pendant sept, huit mois j’ai eu un dédoublement de la personnalité, je souffrais de schizophrénie. La jungle me manquait. Dormir dans la jungle me manquait. J’étais ici mais mon cerveau était resté en Thaïlande. », a-t-il confié.

Avant d’ajouter : « Quand je suis rentré, j’étais complètement perché. Je n’étais pas là. Je ne pouvais pas dormir dans la chambre car j’avais l’impression que le plafond allait s’effondrer. J’entendais des singes dans la nuit. Le cerveau avait complètement pété. »

Laisser un commentaire