Kate Middleton et le prince William, pression sur Meghan Markle, elle lâche prise

0
3491

Les tensions au sein de la famille royale seraient en voie de s’apaiser. Meghan Markle aurait accepté quelques compromis.

Après la cérémonie du Comonwealth, la duchesse de Sussex était rentrée tout de suite au Canada, tandis que le prince Harry avait choisi de rester un peu plus longtemps auprès des siens. Quelques jours après, on apprend que les tensions au sein de la famille royale qui existaient depuis longtemps, attisées par le Megxit, pourraient bientôt s’apaiser.

Selon le Daily Mail, la reine Elizabeth II aurait fait un geste d’apaisement vers Meghan Markle et son petit-fils Harry, et les Sussex ont réalisé « un effort vers une meilleure entente ». Même si certains tabloïds évoquent une pression du prince William et Kate Middleton sur les parents d’Archie.

Ainsi, ces derniers auraient cédé à la pression exercée sur eux par la famille royale, selon Woman’s Day. Ils ont accepté l’invitation de la reine à se rendre, durant la saison estivale, à sa résidence écossaise, au manoir Balmoral. Cette fois, le petit Archie, que la reine n’a pas vu depuis des mois, devrait faire parti du voyage.

« L’idée d’un congé estival auprès de la famille royale est très loin d’être anecdotique. L’été dernier, des sources proches de la reine avaient raconté sa déception lorsque Meghan et Harry ont décliné l’invitation à se rendre au manoir écossais, préférant le soleil d’Ibiza et de la Côte d’Azur au rythme très conservateur de la reine d’Angleterre », indique le site Gala.

« D’autres ont signalé que la reine était « triste » de n’avoir pas suffisamment pu voir Archie avant le Megxit, même si ces derniers ont argué avoir fait ce choix du fait du coronavirus », poursuit le site qui se demande si les Sussex se rendront à Balmoral en même temps que les Cambridge.

« Un voyage des Sussex à Balmoral cet été est considéré comme une bonne chose dans les cercles royaux », explique une source de E News qui ne semble pas convaincu que les deux couples, qui se comportent de plus en plus en rivaux, s’y rendent au même moment.

Laisser un commentaire