Julien Cohen : situation éprouvante avec son « divorce » avec …

0
1479

Julien Cohen, l’un des acheteurs de l’émission d’enchères de Sophie Davant sur France 2, a décidé de quitter le programme. Mais il rencontre un véritable coup dur.


Les fans d’Affaire conclue, férus de brocante et d’objets de tous genres aussi surprenant les uns que les autres, sont toujours heureux de retrouver derrière leurs écrans Sophie Davant et les acheteurs qui savent mettre une belle ambiance dans la salle des ventes. Seulement, l’un d’eux a décidé de quitter l’aventure. 


Julien Cohen, l’acheteur aux lunettes bleues, est sans doute l’un des plus remarqués du programme, mais aussi l’un des plus anciens. De plus, il ne manque pas de bonne humeur et de charisme, et fait partie des personnes qui font vivre l’émission. Le brocanteur explique notamment ne jamais s’enfermer dans son « rôle ». 


Julien Cohen a sa part d’impact dans le succès d’Affaire conclue. Mais pour lui, tout n’est pas forcément rose. Le collectionneur connait aussi son lot d’obstacles et d’inconvénients à ses projets. Si l’acheteur a décidé de quitter le programme présenté sur France 2 par Sophie Davant, c’est qu’il a envie de renouveau, précisément sur le plan professionnel. 


Mais il n’y aurait pas que cela puisque sa famille interviendrait aussi dans ce besoin de changement. Pour préserver sa vie personnelle, Julien Cohen a choisi de mettre un terme à sa collaboration avec Affaire conclue. Toutefois, le brocanteur qui n’apparaitra plus dans le programme de Sophie Davant à partir du 15 mars prochain révèle aussi vouloir mettre en place son propre projet.


« Certains événements ont précipité ma décision. Il y a quelques semaines, j’ai lancé un appel à candidature auprès de différentes communes, 26 très exactement, pour lancer des maisons de brocanteurs, à l’image de ce que je viens de faire à Péronne, dans la Somme. Nous avons eu énormément de retours », a expliqué Julien Cohen dans les colonnes de Télé-Loisirs. 
Seulement, quelques jours après avoir annoncé qu’il quittait la salle des ventes d’Affaire conclue pour se consacrer à son nouveau projet, le brocanteur a fait face à un coup dur. Le succès rencontré par sa « maison des brocantes » à Péronne n’a pas suivi dans l’Eure-et-Loir, dans la commune de Châteaudun.

Laisser un commentaire