Julie Hantson, évoque son calvaire à cause de son mari Pascal Obispo …

0
5270

La ravissante blonde, Julie Hantson a évoqué récemment les épreuves de sa vie qui l’ont particulièrement marquée. La compagne de Pascal Obispo a avoué avoir beaucoup de mal d’être qualifiée de « femme de « . D’autant plus qu’elle a travaillé très dure pour arriver à ce stade de sa vie. Récemment, elle a accordé une interview à nos confrères de Gala et s’est confiée en toute transparence sur ses difficultés.

 » L’important pour moi, c’est de se réaliser soi, et de se démarquer ainsi de son mari. Même si bien sûr, ce n’est pas le but en soi. Je veux dire qu’il n’y a pas de compétition là-dedans, en termes d’ego mal placé. J’essaie donc de le vivre un peu comme si je n’étais pas sa femme, comme si je n’étais pas la femme de quelqu’un de connu, même si je suis beaucoup avec lui partout », a-t-elle annoncé.

Celle qui a étudié au lycée prestigieux Henri IV à Paris, a avoué avoir passé des période particulièrement angoissante. Le manque de sommeil, la recherche de la performance et le peu de temps pour préparer les travaux demandé lui ont demandé une organisation hors norme.

« C’était difficile psychologiquement, très difficile parce qu’on travaillait beaucoup on nous demandait de lire la Bible en un week-end, par exemple. En termes d’espace-temps c’est très complexe », a révélé celle qui anime l’émission intitulée ‘Les rencontres de Julie O’, dont elle est très fière. 

Avant de poursuivre :  « C’est à ce moment que je me suis dit il faut que je trouve quelque chose […] et je me suis intéressée aux super aliments, puis c’est allé crescendo. Mais oui le stress j’ai été habituée à l’appréhender, et j’essaie de le surpasser ». Aujourd’hui, le travail est son moteur.

La ravissante jeune femme à le chevelure dorée a avoué qu’elle essayait de se construire en dehors de son mari. D’autant plus qu’elle vient d’une famille de féministe et il est inconcevable pour Julie Hantson de dépendre entièrement de son compagne, avec qui elle est toujours aussi complice et fusionnelle.

Laisser un commentaire