Jenifer, attaque – stress intense à Ajaccio !

0
1465

Depuis Ajaccio où elle réside avec son mari et ses enfants, Jenifer soutiendrait les victimes des agressions sexuelles.

En août dernier, lors de sa tournée pour son album Nouvelle page, Jenifer se produit en Alsace à Saint-Louis. Tout se déroule bien jusqu’à ce qu’un spectateur, qui se tient au premier rang lui demande d’enlever son short, après qu’elle ait enlevé ses chaussures. « Et le short aussi. Enlève ton short », lui crie-t-il. L’homme ne s’attendait à ce qui va suivre suite à son commentaire sexiste.

« Tu es sérieux là ? Tu es sérieux ? Tu es très sérieux ? Mais tu vas sortir mon gars. Tu t’es trompé de spectacle », « Et tu sais ce qu’il te dit mon short ? Il te dit ‘Tu sors’ ! Bonne soirée. C’est comme si on critiquait les filles en jupe, non mais sérieux. C’est quoi ce truc ? Je déteste ça. On s’habille comme on veut : short, jupe courte, longue, voile… », avait immédiatement répliqué Jenifer sous les applaudissements de la foule.

Voir cette publication sur Instagram

Je pense à vous ????

Une publication partagée par Jenifer (@jeniferofficiel) le

Alors lorsque des manifestants défilent à Ajaccio pour dire « Non » aux violences sexuelles, quoi de plus naturel que les chanteuse leur apporte son soutien. Après l’opération de collage de messages en corse et en français réalisée le 21 juin à Bastia, le mouvement #iwas Corsica a réuni le 5 juillet 600 personnes selon les organisatrices, et 400 selon les autorités.

« Prenez nos plaintes »« Non, c’est non » ou « Violeur, à toi d’avoir peur », lisait-on sur les pancartes des manifestantes, qui portaient un tee-shirt blanc avec l’inscription « I was » (« j’ai été ») », et qui depuis le palais de justice se sont amassées à la préfecture. « « Nous sommes fortes, nous sommes fières, et féministes et radicales et en colère ! », criaient-elles.

Voir cette publication sur Instagram

????

Une publication partagée par Jenifer (@jeniferofficiel) le

Parmi les requêtes que le collectif #iwas Corsica a présenté au préfet, une formation de la police « pour traiter correctement les plaintes , une présence renforcée de psychologues et infirmières formées aux violences sexuelles dans tous les lycées et collèges et la création d’un « brevet de la non-violence » en classe de 3e», rapporte Le Monde.

Jenifer que la rumeur a longtemps dite enceinte de son troisième enfant, le premier avec Ambroise son époux, pourrait être de retour à Paris au mois de septembre. Non pas sur la scène musicale, mais pour proposer sa nouvelle passion, « une collection d’objets de décoration ». La chanteuse l’aurait faite à la fois électrique et vintage.

Voir cette publication sur Instagram

Shooting…????

Une publication partagée par Jenifer (@jeniferofficiel) le

Laisser un commentaire