Jean-Luc Reichmann, accusé, il se lâche !

0
3103

Après plusieurs jours de confinement, des signes de tension commence à se montrer. Un internaute reprend Jean-Luc Reichmann sur les réseaux sociaux, tandis que l’animateur se lâche contre son épouse Nathalie.

Confiné à la maison depuis pratiquement une semaine, Jean-Luc Reichmann demeure actif sur les réseaux sociaux où les esprits commencent visiblement à s’échauffer. L’animateur des 12 Coups de midi a récemment été éclaboussé par un internaute.

Ce dernier croyait que Jean-Luc Reichmann sortait régulièrement de chez lui. Il s’est enflammé suite à une vidéo postée par l’animateur dans laquelle il souhaitait à ses fans « une bonne journée, un bon courage », les invitant à rester chez eux : « Et puis surtout, essayez de bien rester chez vous parce que là ça va commencer à être un petit peu difficile ».

« Vous ne sortez pas mais tous les midis vous allez travailler à TF1 !!! Faites ce que je dis, pas ce que je fais !!! », lui a lancé cet abonné qui croyait l’animateur tous les jours sur le tournage de l’émission Les 12 Coups de midi, qui a atteint ce dimanche « un pic de 7 millions de téléspectateurs ».

« Ce sont des émissions enregistrées !!!… Je pense que ça se voit non ? En plus c’est écrit sur votre télé », a répondu Jean-Luc Reichmann avec un smiley qui pleure de rire. Une réponse liké par plus de 500 internautes qui ont compris que l’émission n’était pas diffusée en direct. Et pour ajouter à l’ambiance, un internaute a demandé : « Même vos feuilletons ne sont pas diffusés en direct ?».

Mais Jean-Luc Reichmann aussi, malgré sa bonne humeur, commence à être essouffler à force de tourner en rond à la maison. Et même les réseaux sociaux ne devraient bientôt plus suffire pour l’occuper. Il a posté sur Instagram un extrait du film Un singe en hiver, sorti en 1962, dont on devine bien le sens.

« Ecoutes ma bonne Suzanne, t’es une épouse modèle ! Mais si, t’as que des qualités ! Et physiquement t’es restée comme je pouvais l’espérer : c’est le bonheur rangé dans une armoire. Et tu vois même si c’était à refaire, eh ben je crois que je t’épouserais de nouveau. Mais tu m’e***erdes…tu m’e**erdes gentiment, affectueusement, avec amour mais tu m’e**erdes ! »

Laisser un commentaire