Jacques Dutronc, Thomas Dutronc, drame, a « mis sa vie » en danger

0
17770

Sans le savoir, une mauvaise habitude de son père l’a longtemps rendu malade.

Le père et le fils sont décrits comme de grands complices. Dans leur domaine de Corse, ils ont ensemble accordé une interview à Paris Match. Ils révélaient alors une fâcheuse habitude de Jacques Dutronc qui a, à l’époque, déclenché chez le petit Thomas, âgé de 7 ans, un mal sévère.

«Quand j’ai eu 7 ans, j’ai été pris d’une toux permanente. Ma mère se demandait d’où ça venait. Alors j’ai eu des piqûres dans les fesses pendant des semaines. Normal. Récemment, en reparlant avec maman, on s’est dit: “Mais oui, bien sûr, c’était le cigare! », confiait Thomas Dutronc.

Comme l’indiquait quelques minutes plus tôt Jacques, relatant la naissance de son fils, le nouveau papa ne se séparait pas une minute de son cigare. «On a même fait des photos quelques jours plus tard, probablement pour Match, où Françoise tient Thomas dans ses bras et moi je suis derrière avec le cigare ».

« Françoise ne s’y est pas opposée ? », demande alors Paris Match. « Ah mais c’était vraiment les années 1970, personne ne pensait que c’était un problème », répondait Thomas. « Le monde a bien changé, quand même! Tout était permis », affirmait de son côté Jacques, tout sourire.

Heureusement, le cigare n’aura pas eu raison de lui. Le fils de Françoise Hardy et Jacques Dutronc s’est bien débrouillé et a fini par se faire un nom dans le monde de la musique. Son dernier album, Live is Love, l’a récemment mené, avec sa guitare, sur les routes de France.

C’est à 18 ans qu’il découvre l’instrument, alors qu’il hésitait entre des études de mathématiques et de cinéma. Il jouera d’abord dans l’ombre, dans un album de son père et pour des musiques de films. Sa première tournée en tant que guitariste, il la fera en 2005.

Laisser un commentaire