Isabelle Morini-Bosc, violée sur le bord d’une route !

0
2373

Isabelle Morini-Bosc est sortie du silence le 3 mars pendant l’émission « TPMP », diffusée sur C8, où elle officie en tant que chroniqueuse. Sous les yeux choqués des autres chroniqueurs, elle a déclaré avec beaucoup d’émotions « Je vous garantis que quand le mec arrive, vous soutient le bras et les mains, vous ne pouvez strictement rien faire ».

Isabelle Morini-Bosc a confié que le cauchemar a eu lieu « au parc Saint James, à 8h du matin, près du centre équestre », comme le confirme ‘Confidence Dimanche’. D’ailleurs elle n’a pas hésité à donner davantage de détails, malgré la stupéfaction du public « le monsieur n’a pas réussi à me débraguetter, il me l’a mise partout ailleurs, dans les yeux, dans les oreilles, dans la bouche », a-t-elle ajouté.

Avec ses confidences, la chroniqueuse a voulu répondre à ses détracteurs et en particulier les militantes féministes,, qui lui reprochent de soutenir le controversé réalisateur Roman Polanski.

« Je soutiens un film. Roman Polansk est un homme qui a des failles, un homme qui a eu des souffrances car voir sa femme assassiné de seize coups de couteau dans le ventre, ce n’est pas rien … » a t’elle annoncé.

La veille de la cérémonie des oscars, elle avait annoncé avoir « adoré son film », rapportent nos confrères. Ses propos lui ont attiré les foudres d’une féministe qui lui aurait crié : « Eh ma sœur, t’inquiète pas, on aura la peau de ce violeur ! » La chroniqueuse lui répond alors avoir beaucoup aimé son film « Crève sal*ope ! Tu mérites d’être violée », lui a rétorqué une autre féministe.

Sa prise de position a engendré des commentaires négatifs sur la toile, mais également des propos élogieux. « Tu as absolument tout dit !!! Que personne ne te fasse douter de toi mas Isa ! Tu as des valeurs et une éducation exemplaire ! Tout le monde devrait prendre exemplaire sur toi », lui a envoyé Capucine Anav.

Laisser un commentaire