Inès Reg : marquée par un concert, elle se livre comme jamais sur instagram !

0
115

Inès Reg, est une actrice et humoriste incontournable sur la scène française. La ravissante blonde qui affiche une joie de vivre palpable, a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. En effet, l’artiste émérite a livré son secret minceur, qui lui a permis de perdre ses kilos superflus.

L’humoriste populaire a révélé avoir suivi à la lettre la méthode Abura. “Grâce à cette méthode, j’ai réappris à manger et j’ai éliminé le sucre. En trois mois, j’ai perdu 15 kilos et aujourd’hui je suis stable. De plus, je dors moins, mieux et je me sens en pleine forme”, a-t-elle annoncé lors d’une interview accordée à nos confrères de Gala.

Avant de poursuivre : « Plus qu’un régime, c’est un rééquilibrage alimentaire. À force d’être en tournée et de mal me nourrir, j’ai pris beaucoup de poids ces dernières années ». Il y a quelques jours, celle qui partage régulièrement des photos de son quotidien sur instagram, a écrit un message poignant.

« Très émue après un concert auquel elle a assisté ce week-end, Inès Reg a tenu à partager son ressenti sur Instagram. L’occasion pour l’humoriste de faire passer un message fort à ses nombreux abonnés », ont rapporté nos confrères de Public.

Alors qu’elle était présente au concert d’Orelsan, la célèbre comédienne n’a pas pu s’empêcher de révéler ses émotions à ses nombreux fans.  « Je ne sais pas vous dire à quel point ce spectacle était fou, ce moment était magique, bouleversant, incroyable, giflant, magnifique, beau, pur. Ça me soûle, je ne vais pas réussir à exprimer les choses comme j’ai envie, mais sachez que c’était au-dessus d’un concert, c’est un vrai moment ! » a-t-elle lâché.

Avant de poursuivre : « Écoutez son album s’il vous plaît, allez à son concert si vous le pouvez. J’ai l’impression que si on écoute les paroles, si on comprend les paroles et bah ça ira mieux, et on avancera, et on y arrivera. L’art a cette force-là. Nous divertir en nous faisant réfléchir d’une façon ou d’une autre. Ce n’est pas utopique ! ».

Laisser un commentaire