Inès « Koh Lanta », un détail physique qui empoisonne son existence !

0
1928

Inès Loucif issue de l’émission d’aventures Koh Lanta, diffusée sur TF1, n’a laissé personne indifférent. En effet, sa personnalité de feu, son franc parler et sa silhouette de rêve ont beaucoup été appréciés par les téléspectateurs, qui continuent à la suivre, très nombreux sur les réseaux sociaux.

Récemment, la ravissante brune, qui a une silhouette de guêpe qui ferait pâlir de jalousie n’importe quelle personne, s’est confiée lors d’une interview. L’ex candidate a annoncé qu’elle était extrêmement complexée par un aspect de son physique qu’elle a toujours tenté de cacher et qu’elle n’assume absolument pas.

« Aujourd’hui, j’ai vu un médecin à Paris, je lui ai parlé de certains complexes qui me ruinent la vie et me mettent beaucoup de contraintes, en plus. Vous devez l’avoir vu. Je peux ne pas faire une seule caméra face à face sans mettre de filtre, c’est impossible pour moi », a annoncé Inès.

Avant d’ajouter : « J’étais insupportable pour les castings de Koh-Lanta, il ne fallait pas mettre de filtres, pareil pour les interviews … Donc vous ne me verrez jamais sans filtre quand il s’agit de montrer mon visage car il y a plein de choses que je peux ”a-t-elle confié. »

La ravissante brune a annoncé vivre un véritable enfer depuis son enfance suite à un problème d’hypertrophie. Aujourd’hui, la ravissante brune a décidé de faire appel à la chirurgie esthétique pour corriger ce petit « souci ».

Voir cette publication sur Instagram

Chose promise, chose due! Vous avez été nombreux a me poser milles questions sur le sport, sur mon chemin, ce qui m’a motivé à changer, à m’y mettre. On commence deja par la base des bases : TOUJOURS ETRE A L’AISE DANS TA TENUE DE SPORT ! J’aime avoir un bel ensemble mais je veux surtout qu’il me soit confortable. Ici je porte un ensemble de la marque @sowltraining , une marque créer par @justinegallice et @thibault_geoffray des influenceurs fitness que je suis depuis des années (gros coup de cœur pour leur brassières !!!), et qui sont du coup bien placés pour savoir qu’il est important de se sentir à l’aise afin d’effectuer une seance performante ! Depuis petite,ma morphologie a fait que j’étais plus dans un delire où au college on m’appelait « baguettes de pain », on n’a céssé de me repeter que j’étais moche et que je n’aurai jamais de formes comme une « vraie » femme. Il y a bientôt 4ans, grosse determination, marre de complexer, d’envier le corps des autres, je m’instruis sur le muscle, comment fonctionne t’il, qu’est ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire car sur internet on voit de tout! Donc avant de faire, j’ai préféré apprendre en théorie pour que mes entrainements ne soient pas contre productifs. Pendant une année sur un programme que je me suis créer afin d’augmenter mon poids, mon but etait de dechirer le muscle afin qu’il puisse prendre en volume. D’abord chez moi, au poids du corps, puis ensuite à la salle pour ajouter des charges, de plus en plus. 5 repas par jour ! Entraînement toutes les 48h sans exception, pas d’excuses! En fonction de mon poids, de ma taille j’avais une quantité de proteines et glucides à prendre quotidiennement qui me permettait de prendre plus que d’eliminer. Seulement, quand on veut prendre en masse musculaire, tu ne prends pas que du muscle tu prends aussi du gras (les glucides). Je suis passée de 49kg à 59kg. Le changement etait dingue, c’est tellement bon. Je suis passée a la deuxieme phase : l’élimination du surplus de gras! J’ai fini par retomber à 55kg. À vous, dites moi en commentaires, si vous avez des complexes comme j’ai pu en avoir, ce que vous aimeriez que je vous montre et qui pourrait vous aider ??

Une publication partagée par I N È S LOUCIF ????????????????????????????????? (@ineskohlanta) le

“Je ressemble à un mini BN ou à une fille asiatique, tu ne peux plus voir mes yeux, c’est quelque chose que je vois tout le temps. Selon le médecin, ce serait musclé et ce serait une hypertrophie. Après discussion avec lui, j’ai compris qu’il n’y aurait pas de solution, c’est-à-dire disons que chirurgicalement, on ne peut pas faire d’opération pour enlever le muscle ».

Comme elle l’a rapporté sur les réseaux sociaux, elle « déteste », les poches formées sous ses yeux. « Je n’ai cessé de grandir avec cette perception de moi-même et c’est très difficile, je ne me plais pas. Ça ne me permet pas d’avancer la vie. J’ai vraiment du mal avec mon visage… », a conclu Inès Loucif.

Laisser un commentaire