Florent Pagny aux urgences, un trou énorme, troublant appel à la mère d’une ex

0
59

Ce n’est pas la première fois que Florent Pagny connaît une sombre période dans sa santé. Dans le passé, il a été hospitalisé pour un trou dans le ventre.

Le chanteur est passé tout près du pire il y a quelques années. Un trou dans le ventre lui avait valu un séjour a l’hôpital. Cette fois, il avait pu compter sur la mère de Vanessa Paradis, sa petite amie à l’époque, qui tentait de le rassurer. Une période que rapporte son biographe Éric Le Bourhis dans le livre Florent Pagny, l’Éternel rebelle.

« Fatigué, miné par les doutes sur sa carrière et son couple qui traverse lui aussi ses première turbulences, le chanteur est à bout », peut-on lire. En 1991 en effet, Florent Pagny séjourne quelques jours à l’hôpital américain de Neuilly. Il croit alors être sujet à un coup de fatigue. Son manager à l’époque, Carmen Bouchet, évoque un burn-out.

« Quand je suis arrivée dans sa chambre d’hôpital, il parlait au téléphone avec la mère de Vanessa. Vanessa était elle-même dans la pièce. Il y avait aussi Jean Carmet qui était venu voir son copain comédien. Florent était vraiment fatigué. C’était un tout. Son histoire avec Vanessa était en train de prendre fin », confiait-elle.

« J’ai fini à l’hosto après une biture où j’aurais pu y passer. J’avais un mal-être, un soir. D’un seul coup, je me suis mis a picoler, picoler, avec un trou dans le ventre. J’ai fait une espèce d’ulcère. J’ai tellement gerbé qu’à la fin, c’était du sang. Je m’étais retourné le ventre », avait confié le chanteur sur le plateau de Marc-Olivier Fogiel.

Depuis plusieurs mois, Florent Pagny lutte contre le cancer des poumons dont il a été diagnostiqué au début de cette année. Le chanteur est isolé depuis un moment en Argentine où il se remet doucement de ses chimiothérapies. Sur le plateau de Taratata où il était attendu dans le cadre de la lutte contre le cancer, le mari d’Azucena a affirmé aller mieux.

« Comme vous le voyez, je me sens de mieux en mieux », a  déclaré le coach de The Voice en visioconférence. «  Les programmes marchent de mieux en mieux. Normalement si tout va bien, l’année prochaine on se retrouvera enfin tous ensemble pour chanter et pour chercher des dons, puisque ce sont les dons individuels qui permettent le développement et la recherche »,  a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire