Elizabeth II, « vol au sein du palais », colère, scandale, trouble révélation !

0
33682

Le denier fils de la reine Elizabeth II n’en fini pas de faire parler de lui. Cette fois encore, il fait désagréablement la Une des médias britanniques.

Alors que le scandale autour de l’affaire Epstein, qui l’avait obligé à se mettre en retrait des affaires royales, continue de planer, des révélations récentes le ramènent sur le devant de la scène. Le prince Andrew aurait, il y’ a quelques années, permis un acte qu’il sait pourtant répréhensible, et qui apparait comme un affront à la reine et au protocole.

« Il l’a emmenée deux fois au palais de Buckingham, et à une occasion elle s’est assise sur le trône de la reine (…). C’est une chose particulièrement étrange à faire, surtout que la reine aurait pu arriver à tout moment ! », rapporte une source du Sun, ajoutant qu’ « elle a repéré un bol qu’elle aimait et a demandé à Andrew si elle pouvait le voler et l’envoyer à sa mère. Elle affirme qu’il l’a laissée faire, et sa mère a adoré ! ».

Cette femme, c’est l’actrice et mannequin américaine Caprice Bourret, que le prince Andrew aurait fréquenté pendant deux mois. L’histoire remonte à 2000. Le fils préféré de la reine Elizabeth avait alors posé son regard sur la jeune femme avec qui il avait eu quelques rendez-vous galants.

Une fois, le prince Andrew l’a invité à suivre un film au cinéma. «Ils avaient raté les 10 premières minutes du film, car la sécurité du roi devait dégager le chemin et s’assurer que la rangée derrière eux était vide pour qu’ils puissent s’asseoir en toute sécurité ».

Mais l’actrice controversée s’était empressée de mettre un terme à cette aventure. « Il ne lui plaisait pas (…). Caprice a soudainement ignoré Andrew. Elle a arrêté de répondre à ses appels. Il n’a été qu’un gentlemen, mais simplement, il ne lui plaisait pas et s’est enfuie quand un article de journal a fait le lien entre eux».

On se doute bien que cette dernière révélation sur le prince Andrew ne soit pas du goût de la reine. Celle-ci avait déjà été éprouvée par les accusations contre son fils cadet, qui lui prêtaient des relations sexuelles avec des filles mineures. Le prince Andrew pour sa part avait promis de collaborer avec le FBI et de donner son témoignage. Ce qu’il n’a toujours pas fait.

Laisser un commentaire