David Beckham,Angelina Jolie en escapade amoureuse, Victoria au cœur d’un scandale

0
13667

La rumeur d’une liaison entre l’actrice hollywoodienne et l’ancien footballeur David Beckam continu d’alimenter les pages des magazines people.

New Weekly en parlait, repris par Oops. Ce dernier fait de nouveau courir le bruit entre l’ex de Brad Pitt et le mari de Victoria Beckham. « Angelina Jolie et David Beckham, ils bravent le confinement pour se revoir », a récemment titré le magazine people.

La publication parle notamment d’une escapade secrète à Miami où l’ancien sportif a acheté le club local et passe une bonne partie de l’année. Il y a quelques mois, la rumeur sur cette relation faisait état de retrouvailles discrètes des deux célébrités à Paris.

Mais le magazine Women’s Day ne semble pas s’accorder avec ses confrères. Selon le tabloïd, Angelina Jolie est confinée avec ses six enfants. « Tous les enfants sont actuellement à la maison à Los Angeles avec Angelina », confiait une source proche du couple à la chaine E !

David Beckham de son côté a indiqué sur son compte Instagram être confiné avec son épouse et leur enfants. Le 13 février, ils avaient tous été aperçus lors du défilé de Victoria Beckham qui a tourné à la réunion familiale. L’ancien sportif partage presque chaque jour des vidéos avec ses fans sur le réseau social où il reste actif.

Victoria Beckham par contre ne se positionnerait pas en ce moment sur la plus haute marche en termes de buzz. Sa décision, en période de crise sanitaire, de mettre ses employés au chômage partiel ne fait pas l’unanimité. Avant qu’elle ait eu le temps de comprendre, elle était au cœur d’un scandale.

« L’ancienne chanteuse de 46 ans a imposé le chômage partiel à 30 de ses employés de sa marque de prêt-à-porter en raison de l’épidémie de COVID-19 qui ravage le monde entier. En effet, ils ont reçu une lettre leur expliquant que le gouvernement britannique allait leur verser 80% de leur salaire dans le cadre d’un plan d’accompagnement des entreprises pendant le confinement mis en place par le ministre des Finances, Rishi Sunak. La marque promet de régler les 20% restants. Cette nouvelle s’est accompagnée d’une vague d’indignation ! », rapporte Voici.

Laisser un commentaire