Claire Chazal, traumatisée par son agression ! Elle ne s’en remet pas …

0
2521

Depuis quelques semaines, notre pays est paralysé et retient son souffle. Les rues sont vides et les commerces pour la majorité fermés. En cause, le confinement déclaré le 16 mars par Emmanuel Macron durant son allocution télévisée. De nombreux pays dans le monde ont été contraints de fermer les frontières et de faire appliquer des mesures de confinement très strictes à leur population. Une grande partie des entreprises sont fermées, sauf celles qui sont dites essentielles, comme les commerces d’alimentation, les pharmacies, les banques …

Claire Chazal traverserait des temps d’angoisses avec ce confinement. Néanmoins, il n’est pas clairement fait mention du mal dont elle souffre. Toutefois la journaliste déchue de TF1, serait sous le coup d’un terrible traumatisme. Un écho de ce qu’elle serait tombée sous l’emprise de l’alcool. Une hypothèse peu plausible. Durant cette période difficile, où elle est isolée, un terrible traumatisme aurait refait surface.

Claire Chazal, aurait été confrontée à une violente agression au sein de la capitale qui l’a fortement marquée. La jolie blonde, aurait vécu un véritable calvaire. Cette attaque dont la célèbre journaliste a dû faire face il y a quelques semaines, avait été relayée par nos confrères ‘Ici Paris’.

Elle « aurait été prise dans les manifestations parisiennes contre la réforme du régime des retraites », indique la publication. Avant d’ajouter « Outre les commerces parisiens qui subissent 40 % de chiffres d’affaires en moins depuis le début de la grève nationale, la population locale est aussi prise en otage, y compris les célébrités de la capitale, et c’est le cas de Claire Chazal ».

La jolie blonde aurait été piétinée par de nombreux manifestants, « pressés de rentrer chez eux ». D’ailleurs, lors de ce drame, elle aurait été victime d’une grave chute.
Suite à la douleur, Claire Chazal s’est rendue à la pharmacie la plus proche pour avoir les premiers soins. Elle souffrait de graves problèmes au cou et de migraines.
Le port d’une minerve lui aurait été prescrite.

Celle qui se dit être un cœur à prendre, semble avoir été au mauvais endroit au mauvais moment…

Laisser un commentaire