Claire Chazal en renfort vers PPDA accusé de viol – Ce choix insoupçonné …

0
406

Pendant des années, les femmes ont été considérées comme étant inférieures à l’homme. Alors, malheureusement, pendant nombre de ces années, c’était même inscrit noir sur blanc dans la loi. Ce n’est pas si vieux, le temps ou une femme devait demander l’autorisation de son père ou mari pour pouvoir travailler par exemple. Rendez-vous compte aussi que le droit de vote des femmes dans notre pays a aujourd’hui moins de cent ans. Alors, oui, depuis les choses ont grandement évolué et si dans les textes, la femme est aujourd’hui censée être l’égale de l’homme, malheureusement la situation dans la réalité, elle est différente. On peut par exemple parler de salaires. En effet, on constate toujours que dans le privé, les femmes touchent à diplôme et métier équivalent, moins d’argent que les hommes. Mais ce n’est pas non plus la seule injustice que ces femmes ont dû subir pendant des années. En effet, pendant un long moment, des agressions sexuelles voire même des viols étaient assez courants dans les milieux huppés et cela ne fait que quelques années que la parole se libère et parfois, cela fait mal. C’est par exemple ce qui s’est passé avec PPDA qui a perdu de très nombreux soutiens depuis la parution de plaintes pour viol et agression sexuelle. 

Claire Chazal ne lâche pas PPDA 

Comme on vous le disait, ces pratiques, elles étaient malheureusement assez communes pendant des années, et on peut se demander pourquoi cette parole, elle se libère aujourd’hui et pas avant. En effet, cela fait des années que PPDA n’est plus dans la vie active et d’ailleurs, une grande partie des plaintes qui ont été déposées ont tout simplement été classées automatiquement sans suite, car elle dépasse la période légale et qu’elles tombent donc sous le coût de la prescription. Mais la raison derrière ces révélations bien des années après, c’est aussi le climat. En effet, pendant des années, les femmes savaient que même si elles parlaient, cela ne menait a rien du tout, qu’elles se feraient royalement ignorées, voir même traînées dans la boue et que leur agresseur, il ne serait jamais condamné. Mais PPDA, comme toutes les personnes qui sont aujourd’hui au cœur de ce scandale ont été les “victimes” des affaires qui ont fait la une en ce moment et prouvé que si, ces personnes-là pouvaient être punies, même si elles étaient importantes. 

À la suite de la parution de ces accusations, forcément, PDPA, il n’était plus franchement la personne à la mode du moment et cette gêne a été ressentie lors de l’enterrement de Jean Pierre Pernaut. Si l’on ne l’a pas empêché de venir rendre hommage à  son ami, personne ne s’est approché de lui, le fuyant comme la peste. À vrai dire, il n’y a que Claire Chazal qui a été sur lui comme si de rien n’était, un geste qui lui a sûrement fait chaud au cœur. 

Laisser un commentaire