Charlotte Gainsbourg, bonheur tant espéré avec Yvan Attal !

0
7148

La rumeur la disait sur le point de rompre avec son mari. Désormais, on l’a dit enceinte.

Selon le magazine Ici Paris, plus rien n’allait entre Charlotte Gainsbourg et son époux Yvan Attal. La chanteuse confirmait sur son compte Instagram son changement d’adresse suite au décès de sa sœur aînée, Kate Barry. Ce qui aurait été d’après le tabloïd l’objet de la crise au sein de son couple. « Aussi nul ne peut affirmer, aujourd’hui, si ce retour préfigure une rupture ou des retrouvailles », commentait la publication.

Mais suivant des images dévoilées par Voici de leur échappée à Saint-Tropez, on devine l’unité du couple. Et cette fois, la publication évoque un « bébé » en attente. Il s’agirait, non pas d’une nouvelle maternité, mais du nouvel opus de Charlotte Gainsbourg. Un travail qu’elle aurait réalisé durant la période de confinement qui semble avoir été prolifique pour les auteurs.

« Ce ne sont pas des chansons à message. Mais il est vrai que j’écris pendant ces évènements et que ça restera ce moment que je vis », a confié la chanteuse et actrice qui finalement semble avoir suivi les traces de son célèbre père sur la scène musicale. Même si elle n’a pas toujours été d’accord avec ce papa pas cool qu’elle devait surveiller en permanence à cause de son addiction à l’alcool.

«  Il me faisait aller trop loin, faire des choses qui me gênaient. C’était difficile. Je faisais la tête sur les couvertures de journaux, je ne voulais faire aucun effort, c’était ma manière de me préserver », a confié Charlotte Gainsbourg, aujourd’hui âgée de 48 ans, au sujet de sa relation difficile avec son père lorsqu’elle n’était encore qu’une adolescente.

« Je m’engueulais avec lui, je le trouvais trop sévère », expliquait sa mère, Jane Birkin. « Nous y allions le plus souvent possible pour ne pas subir le règlement de Serge », poursuivait cette dernière au sujet de leur demeure en Normandie, évoquant le rapport compliqué de Serge Gainsbourg avec les filles. Charlotte Gainsbourg, celle qu’ils ont eue ensemble, et Kate Barry, la fille aînée de Jane Birkin.

« Il était strict de la manière la plus victorienne possible (…) Les filles devaient être polies, se tenir droites sur leur chaise, ne pas poser les coudes sur la table, ne pas croiser la fourchette et le couteau », confiait Jane Birkin, 29 ans après la mort du chanteur. A cette époque, la famille vivait dans un appartement du 7e arrondissement à Paris.

Laisser un commentaire