Charlotte Casiraghi, drogue, dépendance, suicide, les comptes pour Dimitri Rassam

0
12669

Le magazine France Dimanche est revenu récemment sur ce drame qui s’est déroulé au sein de la famille du mari de la princesse.

Dans son numéro du vendredi 13 mars, le magazine marque un arrêt sur la relation entre Carole Bouquet et Jean-Pierre Rassam, les parents du producteur Dimitri Rassam, l’époux de Charlotte Casiraghi. « Encore aujourd’hui, impossible pour l’actrice d’oublier sa folle passion avec son regretté mari », note le média.

Leur histoire d’amour débute au Festival de Cannes, sur le bateau de Francis Ford Coppola où  Jean-Pierre Rassam l’invite à le suivre. « Et je suis tombée amoureuse de lui », raconte l’actrice Carole Bouquet.  « Ce sont des années qui ont changé ma vie – mes années avec Rassam. Des années extraordinaires que je souhaite à tout être humain », expliquait-elle.

Mais Jean-Pierre Rassam est à l’époque dépendant de la drogue. Il aurait « arrêté à ce moment-là toute drogue alors qu’il en était prisonnier ». Selon la mère de Dimitri Rassam, « il a eu envie de vivre, de produire ». En 2005 toutefois, lors du procès de écoutes téléphoniques de l’Elysée, l’actrice en parlera comme un homme « fragile, sous l’emprise de l’héroïne ».

Si elle affirme qu’il « essayait de se délivrer », le drame se produit pourtant, alors que rien ne prévoyait le départ anticipé du producteur. En 1985, selon la version connue, il se gave de médicaments et de somnifères. Son autopsie conclura à un empoisonnement au Binoctal.

Mais Carole Bouquet conteste ces conclusions. « Ni overdose, ni suicide », dit-elle. « C’est un accident, ce qui s’est passé. Il ne se ménageait pas, prenait du Gardenal pour se protéger des dégâts de l’héroïne. Mais après des années d’excès, le corps réclame sa dette », explique l’actrice.

Ce drame familial aurait eu des conséquences sur le mari de Charlotte Casiraghi. Ce dernier ne fume pas et aurait pris son premier café à l’âge de 25 ans. L’histoire de son père l’aurait aidé à se garder de toutes formes de drogue dans sa vie.

RépondreTransférer

Laisser un commentaire