Charlène de Monaco – son mari sous le charme d’une bombe atomique …

0
2738

La quiétude du couple princier aurait été troublée par l’intrusion d’une autre femme dans la vie du prince Albert II.

La rumeur est rapportée par le magazine Ici dans sa parution du 15 juillet, qui intitule « L’autre femme qui fait trembler Charlène ». Le bruit, qui avait déjà été répandu en début d’année par le tabloïd australien Woman’s day, concerne Nicole Coste, la mère d’Alexandre, le fils aîné du prince Albert II de Monaco qui vit dans la capitale britannique.

Le reproche fait à l’époux de Charlène de Monaco serait d’avoir pris part à une réception organisée pour les cinquante ans de Nicole Coste, avec qui il se montre très proche. En effet, sur les images publiées par le magazine australien, on peut noter l’entente entre le prince et son ancienne compagne. Leur relation avait défrayé la chronique, mais aujourd’hui leurs liens seraient purement amicaux.

Toutefois, la princesse Charlène ne serait pas en odeur de sainteté avec celle qu’elle considérerait comme une rivale. Nicole Coste ne lui avait d’ailleurs pas fait de cadeau dans les médias britanniques, au point qu’une plainte était sur le point d’être déposée contre elle. Mais le palais serait intervenu pour apaiser la « querelle » nourrie par un zèle négatif.

Et la princesse Charlène soutient que sa relation avec le père de ses enfants se porte bien. Une information que l’ancienne sportive a donnée plus d’une fois dont la dernière se trouvait être dans les colonnes de Point de Vue. « Le prince était né pour être père. Albert est un papa remarquable, merveilleux, amusant, un papa qui écoute et qui encourage », affirmait la princesse.

« Il passe beaucoup de temps avec Jacques et Gabriella et s’occupe d’eux aussi souvent qu’il peut », a ajouté Charlène de Monaco qui s’est envolée il y a quelques jours sans son mari et les jumeaux pour la Corse. Loin d’aller se prélasser au soleil, l’ancienne nageuse s’est rendue sur l’île de beauté pour prendre part à une course de waterbike organisée par sa fondation pour collecter des fonds.

Quelques semaines plus tôt, on la découvrait sur une photo publiée sur Instagram, sur laquelle elle se trouvait en plein effort dans le cadre de sa préparation pour cette traversée de 180 kilomètres. «S.A.S. la Princesse Charlène s’entraîne sur son vélo aquatique. Un projet passionnant à l’horizon. Tout sera dévoilé à la fin du mois, surveillez la page de la Fondation pour avoir des nouvelles et plus de détails », pouvait-on lire en légende du post.

RépondreTransfér

Laisser un commentaire