Charlène de Monaco: La douleur de ses jumeaux Gabriella et Jacques atteint des sommets …

0
134

Un magazine people évoque de la souffrance chez les jumeaux princiers de Monaco. 

D’après le magazine allemand In Touch, les enfants de la princesse Charlène et le prince Albert de Monaco, Jacques et Gabriella, souffriraient énormement. « Les visages des jumeaux en disent long. Dans leurs yeux tristes, il est écrit qu’ils traversent de grandes souffrances », indique la publication. 

Le média se base sur l’apparition des jumeaux monégasques auprès de leurs deux parents lors de cette rentrée scolaire, mais également sur le pique-nique traditionnel à Monaco auquel ils se trouvaient. « Gabriella (7 ans) regarde dans le vide. On dirait qu’elle retient ses larmes », rapporte le magazine. 

« Son frère jumeau Jacques (7 ans) se cache derrière de grosses lunettes de soleil. Les enfants semblent plus mal lotis que jamais. Parce que: Votre mère, la princesse Charlène (44 ans), a disparu sans laisser de trace! », poursuit dans ses pages In Touch. Un sujet sur lequel s’est aussi penché le magazine Public.

En réalité, il est question de la grande discrétion de Charlène de Monaco cet été. Début juillet, elle n’était pas apparue au Bal de Rose où elle était vivement attendue après près d’une année d’absence au Rocher. Cette fin du mois d’août, l’ancienne nageuse professionnelle a brillé par son absence lors d’une sortie familiale.

La princesse Charlène n’était pas avec son époux et leurs deux enfants au Parc Astérix où le prince et ses jumeaux « se sont accordés un petit séjour ». « Pire, au début du mois, elle n’était pas avec eux en Corse! C’est avec leur papa, et seulement lui, que Jacques et Gabriella, 7 ans, ont passé leurs vacances sur l’île de Beauté », note la publication. 

Beaucoup craignent que Charlène de Monaco face montre d’un nouvel épuisement et mal-être. Selon le magazine Bunte, l’épouse du prince Albert II se serait réfugiée cette fois dans un village à l’entrée du Parc National du Mercantour, où on ne trouverait qu’une quinzaine d’habitations. Le lieu ne serait accessible qu’en 4 x 4 ou à pied. 

Laisser un commentaire