Céline Dion, handicapée – le lourd sacrifice de son fils, René Charles …

0
573

L’ancien patron du disque, René Angélil, a beaucoup lutté contre le vice depuis plus de 30 ans et durant son vivant, il était pétrifié à l’idée de transmettre son addiction aux jeux de hasard à son jeune fils René-Charles. Il faut dire que le fils de Céline Dion suivait son père dans ses moindres faits et gestes.

Le duo, père et fils, avait passé des soirées à jouer au poker ensemble. Dans une entrevue avec la publication canadienne Le Journal de Montréal, le mari de Céline Dion avait révélé : « Notre fils a une intelligence supérieure, et c’est bien qu’il apprenne de la bonne façon ».

René Angélil, qui est décédé en janvier 2016 des suites d’un long combat contre un cancer de la gorge, était devenu tellement accro au jeu qu’il a fini par faire faillite. D’ailleurs, il n’avait jamais nié les faits. Il lui arrivait même de perdre jusqu’à un millions d’euros par semaines, dans les casinos de Las Vegas.

« Je suis accro au jeu depuis des décennies, et c’est comme être alcoolique. J’ai perdu plus que j’ai gagné. Avant d’épouser Céline, je pouvais jouer car j’empruntais de l’argent à la banque, puisque mon cousin était directeur de banque. Puis mon cousin a quitté son travail et j’ai fait faillite en 1982 », avait-il confié.

Malheureusement, en grandissant son fils René Charles a suivi les mêmes pas que son illustre père. Récemment, le magazine people allemand, Bunte avait consacré un dossier sur le fils aîné de Céline Dion et a livré des nouvelles peu réjouissantes. Selon la publication, René Charles ‘dilapiderait la fortune de sa mère ».

Mais depuis quelques semaines, il semblerait qu’il ait pris une décision radicale. En effet, Céline Dion souffre de spasmes musculaires très douloureux, qui l’ont contrainte d’annuler ses spectacles. Pendant sa convalescence, elle peut compter sur le soutient de son fils, René Charles, qui a décidé de freiner son addiction pour les jeux de hasard … pour le moment !

Laisser un commentaire