Caroline (12 Coups de Midi), insultée. Des critiques en pagaille sur la toile !

0
3378

Eric, le nouveau maître de midi de l’émission les « 12 coups de midi » diffusé sur TF1, aurait-il du souci à se faire ? Celui a qui n’a laissé personne indifférent grâce à son palmarès impressionnant et sa culture très étoffée, a aujourd’hui une sérieuse concurrente. 

En effet, Eric, le champion en titre de l’émission et recordman du nombre de participations, mais aussi du montant des gains de l’émission venait tout juste de se faire éliminer après 199 participations. D’autant plus qu’il a réussi à détrôner Christian Quesada qui a fait couler beaucoup d’encres, en raison des accusations de corruptions sur mineurs et de détention d’images pédopornographiques.

Toutefois, le célèbre candidat Eric ne s’est pas fait que des amis lors de son passage sur la première chaîne. En effet, beaucoup d’internautes l’ont vivement critiqué et certains sont même allés jusqu’à dire qu’il bénéficiait de questions faciles de la part de la production dans le but de faire « oublier » le controversé Christian Quesada.

Des propos qui l’avaient amené à briser le silence. « Cela ne m’empêche pas de ressentir des choses. Je diffuse quelque chose d’un peu froid, j’en suis conscient, et cela ne me pose aucun problème. Ce qui fait un peu mal, c’est quand on m’accuse de tricherie, quand on me soupçonne de mémoriser des réponses à l’avance, ce genre de choses, ou quand il y a quelque chose d’écrit sur mon écran. », avait confié le candidat breton.

Par ailleurs, aujourd’hui, c’est une nouvelle candidate prénommée Caroline qui impressionne par sa culture. Hélas, comme ses prédécesseurs, il n’a pas échappé aux critiques et aux moqueries sur les réseaux sociaux.

Bien que la plupart des commentaires soient élogieux, un détracteur s’est illustré avec des critiques. « Pourriez-vous lui dire qu’elle s’épile les sourcils ? Merci. », a-t-il écrit. Mais c’est sans compter sur le soutien inattendu d’autres internautes qui ont volé à sa rescousse. « Pourriez-vous être moins bête ? », « Non mais de quoi vous mêlez-vous ? Quelle niveau d’intelligence… », pouvait-on lire sur la toile.

Laisser un commentaire