Brigitte Marcon, son « coût » exorbitant selon la Cour des comptes !

0
2678

Oh que cela semble loin cette journée de 2017 où le peuple française semblait se réjouir de l’élection d’Emmanuel macron en tant que président de la république. Aujourd’hui, l’opinion a bien changé. 

Depuis le début du quinquennat du président de nombreuses manifestations ont éclatés, preuve de la colère de la situation. on peut par exemple parler des gilets jaunes qui ont manifesté des mois durant. 

La raison de cette colère, la baisse globale du pouvoir d’achat des ménages français qui s’est cristallisé autour de la question de l’augmentation du prix de l’essence, un bien dont bon nombre ne peuvent se passer. 

On a aussi eut beaucoup de manifestations lors de l’annonce du nouveau système de retraite que beaucoup de français estiment injuste et qui est encore aujourd’hui un sujet extrêmement épineux pour le gouvernement. 

Enfin plus récemment, nous avons eut le droit à une véritable crise sanitaire que le gouvernement n’a pas été jugé capable d’endiguer par une partie de la population. De plus cette crise sanitaire va mener à une crise économique. 

Une facture pour le moins surprenante

Alors, forcément dans ce contexte un peu compliqué ou des personnes risquent de perdre leur travail et d’autres vont devoir sacrifier une partie de leur salaire pour éviter le chômage, tout le mond doit se serrer la ceinture. 

Cela vaut aussi bien évidemment pour le gouvernement. En effet, le peuple aura bien du mal à tolérer des écarts de la part de ceux qui leur demande directement de sacrifier une partie de leurs revenus. 

Alors forcément, les chiffres que vient de publier la cours des comptes quant aux dépenses de Brigitte macron allait être scrutés à la loupe, même s’il s’agissait en faite de ceux de l’an dernier. 

Eh bien, la bonne nouvelle, c’est que Brigitte Macron semble avoir appliqué ces conseils à elle même. En effet, elle n’a pas dépensé plus que l’année précédente pour entretenir son cabinet où elle travaille notamment pour les hôpitaux. 

Laisser un commentaire