Brigitte Macron, terrorisée, sa fille confrontée à la mort !

0
7698

La première dame de France serait extrêmement inquiète pour sa fille Laurence, qui est officie en tant que cardiologue dans un grand hôpital parisien ainsi que pour son époux qui est également médecin. En effet, la propagation du coronavirus affecte particulièrement le personnel hospitalier qui se retrouve démuni face aux manques de moyens dont ils disposent.

L’épidémie de Coranavirus, dont l’origine est apparue en Chine, il y a un peu plus de quatre mois s’est répandue à une vitesse impressionnante en faisant sur son passage de nombreuses victimes. Selon les dernières statistiques de l’OMS, on dénombre des millions de personnes infectées par le Covid 19 dans le monde. A l’heure actuelle, la France déplore plus de 7000 personnes décédées.

De nombreux pays dans le monde ont été contraints de fermer les frontières et de faire appliquer des mesures de confinement très strictes à leur population. Une grande partie des entreprises sont fermées, sauf celles qui sont dites essentielles, comme les commerces d’alimentation, les pharmacies, les banques …

Brigitte Macron serait terrifiée pour sa fille Laurence, comme l’a rapporté la publication Le Gossip.net. Depuis quelques semaines, la France est paralysée et retient son souffle. Les rues sont vides et les commerces pour la majorité fermés. En cause, le confinement déclaré le 16 mars par le président de la République lors de son allocution télévisée. 

Par ailleurs, la première dame a du mal à comprendre les Parisiens qui ont décidé de rallier les campagnes durant la crise sanitaire qui sévit dans le pays. Selon le magazine Gala, Brigitte Macron ne s’est jamais interrogée sur la nécessité de « fuir » et d’aller se confiner ailleurs. Parmi les déplacés, des personnalités de la télé dont Laura Smet, Michel Drucker, ou encore Sophie Davant, qui se sont chacun réfugier dans leurs maisons de campagne, pour certainement mieux vivre cette période de confinement qui n’est pas toute simple à traverser.

« Pas une seule seconde, l’idée de rester à la maison familiale du Touquet ne l’a traversée », indique le magazine au sujet de Brigitte Macron qui en voudrait aux « fuyards » d’avoir abandonner la capitale pour se réfugier dans leurs différentes régions.

Laisser un commentaire