Brigitte Macron fait la couverture de Paris Match. Les internautes se moquent d’un élément étonnant !

0
4414

La première dame de France, Brigitte Macron et son mari, Emmanuel Macron, profitent actuellement de leurs vacances dans le sud de la France, et plus précisément au fort de Brégançon. Après avoir passé des mois sous haute tension avec la gestion de la crise sanitaire, le couple présidentiel attendait avec impatience de se reposer au soleil.

Alors que le chef de l’Etat Emmanuel Macron, profite de séance de jet ski, son épouse en profite pour se dorer la pilule au soleil. Les tourtereaux en ont même profité pour se rendre à la pizzeria du coin.

« Ils ont commandé des pizzas et sont restés deux ou trois heures, en toute simplicité. Ils ont passé un moment sympathique et ont été très agréables avec l’ensemble du personnel, comme à leur habitude. C’est toujours un plaisir de recevoir le Président et son épouse », a révélé Geneviève Jouet, la propriétaire des Sirènes lors d’un entretien accordé au journal Var-matin.

Avant d’ajouter : « Ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit le président. Même s’ils n’avaient pas émis le souhait d’être à l’abri du monde, nous avons voulu respecter leur tranquillité. Nous étions quasiment complets et pouvions accueillir jusqu’à 200 personnes. Nous ne voulions pas qu’ils soient dérangés, mais tous les clients ont respecté l’intimité du couple ».

Par ailleurs, durant leurs vacances dans le Var, Emmanuel et Brigitte Macron en ont profité pour accepté la proposition de Paris Match Le couple présidentiel a donc fait la couverture du magazine. Mais un petit détail n’a pas échappé à l’œil aiguisé des internautes, qui se sont lâché sur la toile.

La posture étonnante de l’épouse du chef de l’Etat a fait couler beaucoup d’encres. « INFO : Brigitte Macron fait taire les mauvaises langues et prouve sa souplesse », « Voici une photo rare de madame Brigitte Macron », « L’info principale de cette une est que Brigitte Macron peut faire un 360° avec son bassin », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire