Brigitte Macron, anéantie suite à une critique sur le harcèlement scolaire !

0
1785

Suite à la propagation du Coronavirus qui a touché de plein fouet tous les pays, Brigitte Macron a pris une décision qui l’a anéantie. Avec l’application du confinement, la première dame de France ne peut plus voir ses enfants et ses petits enfants, qu’elle affectionne particulièrement. D’autant plus qu’à partir d’un certain âge, les précautions à prendre sont plus importantes.

En cette période de confinement, Brigitte Macron n’aurait pas digéré une critique qu’elle a reçu alors qu’elle venait en aide à Sarah Abitbol, il y a quelques semaines. L’ex star du patinage a décidé de sortir de son silence et accuse son ancien entraîneur d’attouchements se-xuels et de viols.

Suite au soutien officiel de Brigitte Macron à la championne du patinage, ses détracteurs n’ont pas mâché leurs mots à son encontre sur les réseaux sociaux. « Cocasse qu’une professeur qui couchait avec son élève de 15 ans reçoive la victime d’un entraîneur qui couchait avec son élève de 15 ans », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

L’épouse d’Emmanuel Macron s’est défendue et a décidé de riposter à sa manière. « Quand une femme sort avec un homme beaucoup plus jeune, on trouve ça suspect », avait-elle confié, déplorant que ce ne soit pas le cas en sens inverse quand un homme partage la vie d’une femme plus jeune.

D’ailleurs, le livre « Madame, la présidente », édité chez Plon, mentionne les humiliations dont est victime la première dame de France. « Il suffit qu’elle marraine une campagne contre le harcèlement scolaire, et c’est une profusion de messages perfides sur leur rencontre, il y a un quart de siècle ».

Par ailleurs, l’épouse du président de la république serait particulièrement inquiète pour sa fille Laurence, qui est est cardiologue dans un grand hôpital parisien ainsi que pour son mari qui est également médecin. En effet, la propagation du coronavirus affecte particulièrement le personnel hospitalier qui se retrouve démuni face au manque de moyens dont il dispose.

Laisser un commentaire