Anne Sophie Lapix, une agression d’une violence sans précédent !

0
5944

Depuis plus de quarante jours, la population mondiale est confinée chez elle et attnd avec impatience que ce virus s’en aille aussi vite qu’il est apparu. Les rues sont vides et les commerces pour la majorité fermés. En cause, le confinement imposé à l’ensemble de la population mondiale afin de freiner la propagation du coronavirus.

Désormais, l’ensemble des déplacements sont interdits dans l’hexagone à quelques exceptions près. Parmi celles-ci, on trouve les raisons de santé, les raisons professionnelles et le fait de faire des courses alimentaires.

Le gouvernement communique régulièrement sur la marche à suivre pour lutter efficacement contre ce fléau. Récemment, la célèbre journaliste de France 2, Anne Sophie Lapix a reçu sur son plateau, le premier ministre,  Edouard Philippe, qui était invité sur le plateau du JT pour faire un point sur la crise sanitaire qui faire des ravages dans le monde.

La prestation de l’animatrice a été fortement critiquée par les téléspectateurs qui ont été d’une violence sans précédent. « Faire de la polémique en cette période de crise sanitaire, autre forme d’incivisme », a écrit un internaute. « Rarement vu quelqu’un d’aussi insupportable, une honte à vomir », a écrit un autre téléspectateur.

La ravissante blonde a été choquée par la multitude des commentaires négatifs et a tenu à souligner qu’elle était confrontée à un problème de son. La journaliste a tenu à sortir de son silence lors d’un entretien accordé à un confrère.

« J’ai reçu un torrent de bouses sur les réseaux sociaux », indiquait-elle dans les colonnes du Parisien. Face à la pluie de critiques, Anne-Sophie Lapix a tout bonnement décidé de se retirer du réseau social. Du jour au lendemain, elle a fermé son compte Twitter.

Laisser un commentaire