Anne-Sophie Lapix, contrainte de se cacher en urgence dans un sous sol en Ukraine !

0
259

La célèbre journaliste de France 2, Anne-Sophie Lapix est une personnalité incontournable du petit écran. Il faut dire que l’acolyte de Laurent Delahousse a séduit les téléspectateurs avec son sourire à toute épreuve et son professionnalisme sans faille.

Malgré son talent indéniable, la journaliste originaire du pays basque a récemment fait face à de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, de la part de ses détracteurs. En effet, certains internautes lui reprochent de sourire « beaucoup trop », mais également d’être « complaisante » lors de ses interview avec des politiciens.

 « Avec son vieux sourire en mode ce dont on parle c’est drôle ». « J’en peux plus de sa tête et son comportement. Un poison cette femme ». Ou encore « peu professionnelle », « Le sourire niais d’Anne-Sophie Lapix face au premier ministre est… consternant. Il rappelle son visage illuminé le soir de l’incendie de Notre Dame », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

Face aux commentaires particulièrement virulents, la journaliste émérite a tapé du poing sur la table. « J’ai reçu un torrent de bouses sur les réseaux sociaux. Dans ces conditions, c’est compliqué de couper son interlocuteur. On se sent un peu coincé », a-t-elle lâché sur instagram, où elle est très active.

Par ailleurs, récemment, Anne-Sophie Lapix a abordé la guerre, au JT de France 2, hier, depuis l’Ukraine… » Il y a quelques instants, les sirènes ont retenti, nous avons dû nous réfugier dans un des sous-terrains de la gare. L’alerte a été levée il y a quelques minutes à peine », a-t-elle confié avec beaucoup d’émotions.

Avant de souligner : « Les alertes aux attaques aériennes résonnent chaque jour pendant des heures. Et hier, un centre d’entrainement militaire situé à à peine 40 kilomètres de la ville a été bombardé, faisant au moins 35 morts et 134 blessés ».

Laisser un commentaire