Amel Bent, inquiète pour son époux kilos en moins – Elle n’est plus que l’ombre d’elle même !

0
11006

La chanteuse, éprouvée par les problèmes de justice de son mari, a perdu du poids de façon impressionnante durant le confinement.

Alors qu’on apprenait récemment qu’elle n’est plus mariée avec Patrick Antonelli, Amel Bent n’aimerait pas moins son coach de mari. Confrontée à ses ennuis judiciaires qui datent de 2016, et pour lesquels il risque une peine de prison assortie d’une grosse amende, Amel Bent aurait perdu plus de sept kilos durant la période de confinement. Un changement qui pourrait ravir ses fans alors qu’elle s’apprête à remonter sur scène.

Une nouvelle silhouette

« Une mine resplendissante et une silhouette à tomber », indique le magazine Voici dans sa parution du 26 juin qui évoque aussi les déconvenues judiciaires de son mari. La période de confinement aurait donc été l’occasion pour la chanteuse de 34 ans de se requinquer. « Moins sept kilos sur la balance pour Amel Bent ! Soit exactement le même nombre de kilos perdu que Vitaa qui elle, suit le programme WW (ancien Weigt Watchers) », commentait Public.

Invitée dans l’émission de Jarry sur Instagram intitulée Jarry Show, le 25 mars 2020, soit à peine une semaine après le début du confinement en France, Amel Bent, heureuse de son exploit, ne s’est pas faite prier pour en parler : « Je sors du confinement, je vais être dans les défilés de Victoria Secret ! », lançait-elle, avant d’indiquer qu’elle cuisinait « des trucs très simples » avec « peu de féculents ».

Et Amel Bent n’a pas manqué de donner ses conseils alimentaires. « Manger plein de légumes et de fruits, profiter du temps pour cuisiner, c’est beaucoup plus sain », indiquait-elle. Des recommandations qui ont pu aider durant le confinement durant lequel « le manque d’activité, de marche, de sport mais aussi l’enfermement et les grignotages qu’il peut engendrer » peuvent rapidement entrainer une prise de poids. Et c’était la crainte de plusieurs.

Amel Bent inquiète

Suspecté de trafic de permis de conduire, le mari d’Amel Bent, Patrick Antonelli, a été jugé au tribunal de Nanterre pendant trois jours, dans le cadre d’une vaste affaire d’ « escroquerie au permis de conduire qui aurait profité à des stars ». Et ce dernier, qui a comparu pour « corruption », « modification frauduleuse d’un système de données » ou « obtention frauduleuse de document administratif » pourrait retourner dès ce mois de juillet en prison.

« Le parquet a requis entre un et cinq ans de prison et de 15 000 à 150 000 euros d’amendes. Le procureur a requis contre Patrick Antonelli, soupçonné d’être, avec Rabiah Benrais, fonctionnaire de la préfecture au moment des faits, au cœur de ce système, ‘‘200 000 euros d’amende, assortie d’une peine de 5 ans d’emprisonnement dont 3 ans ferme’’ », rapporte le site Closer qui précise que Patrick Antonelli était représenté par David Olivier Kaminski.

« Evidemment, Amel est très angoissée car elle va bientôt repartir en tournée et elle ne sait pas qui va s’occuper des petites pendant son absence », a confié l’un des avocats du prévenu.  Ce dernier pourrait en effet devoir encore quitter sa famille. Le 8 juillet prochain, le mari d’Amel Bent pourrait être directement emmené en prison après l’annonce du verdict, le procureur ayant requis un mandat de dépôt contre lui.

Il voulait être au niveau

Au procès, Patrick Antonelli est revenu sur sa rencontre avec la coach de The Voice. « C’est la dégringolade », dit-il pour décrire leur rencontre en 2013. Une période qui se réfère au moment où il fait face à ses premiers problèmes financiers, suite « aux contrôles fiscaux et à la baisse du nombre d’inscrits dans son auto-école ». « Je tombe amoureux d’elle, j’ai moins de moyens, mais je veux être au niveau quand on sort avec les gens qu’elle fréquente », explique-t-il.

Parmi les personnes ayant profité de ses services frauduleux durant la période incriminée, plusieurs stars répertoriées. « Ali Baddou, les deux joueurs du PSG Layvin Kurzawa et Jérémy Ménez, auraient notamment bénéficié de ce trafic de faux permis de conduire. Le journaliste de France 5 et France Inter a admis avoir commis une « énorme bêtise » en réalisant un faux stage intensif de moto », détaille Closer.

Sur les réseaux sociaux, Amel Bent continue d’afficher son amour pour Patrick Antonelli qu’elle a épousé en juin 2015, mais dont elle a récemment divorcé pour ne pas être obligée de payer ses dettes. « Le procureur a requis une forte amende contre mon client, alors qu’il a déjà été condamné l’an passé pour fraude fiscale à verser plusieurs centaines de milliers d’euros. Une somme qu’il n’est pas en mesure de rembourser. (…)  Et comme vous le savez, il a divorcé à l’amiable l’an passé. Car ce n’est pas à sa femme de payer », renseignait le conseil du coach sportif.

Laisser un commentaire